Portrait #3 – Martin et son café français

Martin

-English below-

J’ai rencontré un Paul Gauguin danois, amateur de jazz, en plein Jutland Central. Tout a commencé avec une pancarte « Croque-Monsieur » et une jolie devanture à la française. A La Vie, La Vie Kaffe Bar, les mots « Jazz », « Croissants », « Pastis », « Cognac » pourraient faire penser qu’un français se tient derrière le bar. En fait, c’est un danois avec un cœur de français. Martin m’a transporté dans un autre monde, un monde que même moi, « vraie » française, je n’ai jamais connu.


A ma 1ère question « Qui es-tu » ? Il m’a souri en disant qu’il était une personne complexe. Sa famille vient de la campagne et, enfant, il passait beaucoup de temps chez ses grands-parents, proche de la terre, partageant un potager, avec un sentiment authentique de communauté. Ce sentiment, il ne l’a pas eu à Horsens qui est une ville industrielle avec une manière de penser éloignée de la sienne.


Lui, il aime le Jazz, l’esthétisme, la philosophie, les sentiments puissants, les couleurs ! Son bar est le plus coloré de tous les bars que je connais à Horsens. Bon, n’oublions pas que je viens d’arriver et que je n’ai pas écumé tous les bars de la ville, mais les tons danois sont plutôt gris pastel. A cause de ce gris pastel, il est parti vivre à Copenhague où il a rencontré des personnes en qui il trouvait une résonnance. Il a d’abord travaillé comme commercial dans l’industrie puis en tant que concierge dans un hôtel où il a adoré être au contact d’une clientèle internationale. Il a aussi travaillé comme barista, d’où sa compétence pour faire du café, grandement appréciée de ses clients.


Copenhague lui a donné confiance en lui, et lui a montré qu’il avait de la valeur. La vie (pas son café, sa vie à lui) a continué et l’a finalement ramené à Horsens. Il voulait créer un lieu où il pouvait être heureux tous les jours, et être lui-même. « Prends ce que tu peux et utilises ce que tu as en toi ». Ça a donc donné un café avec une galerie d’art, des concerts de Jazz, et des croissants.


Non. Bien plus que ça ! Il a créé un lieu qui diffuse un son, une culture, une ambiance incroyable qui fait résonnance. Un endroit contre la maladie de notre siècle, celle du stresse qui éloigne les gens.


Un petit Montmartre en plein Horsens !


A côté de son bar, il y a une galerie qui expose des artistes locaux. En ce moment, l’exposition de Susanne Krebs que vous pouvez trouver sur instagram : @art_by_krebs. Son instagram a peu de photos de ses tableaux, j’en ajoute ici prises moi-même pour vous montrer ses réalisations sur le thème des fleurs. Des couleurs vives qui donnent vie à l’espace.


Tout en discutant, Martin a servi du café à un couple de touristes allemands, m’a parlé de son fils né il y a 3 mois, de ses voyages en autostop à travers l’Europe mais aussi d’Israël, de son amour pour le Danemark des années soixante, de la contrebasse, du fait de se garer loin pour traverser de jolies rues en marchant, et de sa philosophie de vie qu’il partage dans son café. D’ailleurs, l’introduction de son Facebook le dit, « La Vie, et særligt og æstetisk rum, der er bygget på et solidt fundament af kvalitet og en inderlig kærlighed til mennesker, og med kaffen som bindeled. »


Je recommence en français : « La Vie, un espace spécial et esthétique construit sur une base solide de qualité et un profond amour des gens avec le café comme lien ». Tout est dit !


Même sans habiter à Horsens, je vous conseille de le suivre sur instagram, juste pour ses superbes stories qui nous font nous sentir comme des français d’une autre époque !


Le meilleur pour la fin, devinerez-vous comment il a appelé son fils ?


Albert, comme Albert Camus bien sûr.


A La Vie !

Café La Vie, Horsens
Café La Vie, Horsens
Café La Vie, Horsens
Café La Vie, Horsens
Café La Vie, Horsens
Café La Vie, Horsens
Café La Vie, Horsens
Café La Vie, Horsens

I met a Danish jazz fan Paul Gauguin in Central Jutland. It all started with a “Croque-Monsieur” sign and a pretty French-style storefront. At La Vie, La Vie Kaffe Bar, the words « Jazz », « Croissants », « Pastis », « Cognac » might make you think that a Frenchman is standing behind the bar. In fact, he’s a Danish with a French heart. Martin transported me to another world, a world that even I, a « real » Frenchwoman, have never known.

To my first question « Who are you »? He smiled at me saying he was a complex person. His family comes from the countryside and, as a child, he spent a lot of time with his grandparents, close to the land, sharing a vegetable garden, with an authentic feeling of community. This feeling, he did not have it in Horsens which is an industrial town with a way of thinking far from his own.

He loves Jazz, aesthetics, philosophy, powerful feelings, colors! His bar is the most colorful of all the bars I know in Horsens. Well, let’s not forget that I’ve just arrived and haven’t been to all the bars in town, but the Danish tones are more of a pastel gray. Because of this pastel gray, he went to live in Copenhagen where he met people in whom he found resonance. He first worked as a commercial in the industry and then as a concierge in a hotel where he loved being in contact with international clients. He also worked as a barista, hence his skill in making coffee, greatly appreciated by his customers.

Copenhagen gave him confidence, and showed him that he was valuable. Life (not his coffee, his life) went on and finally brought him back to Horsens. He wanted to create a place where he could be happy every day, and be himself. « Take what you can and use what you have in yourself ». So it turned into a cafe with an art gallery, jazz concerts, and croissants.

No. Much more than that! He created a place that diffuses a sound, a culture, an incredible atmosphere that resonates. A place against the disease of our century : the stress that keeps people away from each other and from themselves.

A small Montmartre in the heart of Horsens!

Next to its bar, there is a gallery that exhibits local artists. Right now the Susanne Krebs exhibition which you can find on instagram: @art_by_krebs. Her instagram has few pictures of his paintings, I add some here taken myself to show you her work on the theme of flowers. Vivid colors that bring the space to life.

While chatting, Martin served coffee to a German tourist couple, told me about his son born 3 months ago, his hitchhiking trips across Europe but also about Israel, his love for the Denmark of the sixties, of the double bass, of parking far to cross pretty streets while walking, and of his philosophy of life which he shares in his café. In fact, the introduction to his Facebook says, « La Vie, et særligt og æstetisk rum, der er bygget på et solidt fundament af kvalitet og en inderlig kærlighed til mennesker, og med kaffen som bindeled. »

I start again : “La Vie, a special and aesthetic space built on a solid foundation of quality and a deep love of people with coffee as a link”. All is said !

Even without living in Horsens, I advise you to follow him on instagram, just for his superb stories that make us feel like French people from another era!

Best of all, can you guess what he called his son?

Albert, like Albert Camus of course.

To the life !

Articles recommandés

1 commentaire

  1. […] après mon article sur Martin et son café La Vie que Malene m’a contacté. Jeune fille Au Pair en région parisienne il y a une vingtaine […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Me!