Journal #3 – 10 curiosités danoises

5 conseils pour s'intégrer au Danemark

-English below-

Certes, le Danemark est un pays Européen. Il n’empêche qu’il y a des « bizarreries », ou, plus gentiment, des différences auxquelles on échappe pas. En voici 10, même si j’imagine que la liste s’allongera au fil du temps.

  • Par exemple, attendre aux passages piétons ce qui parait être un temps interminable pour une française. Du moins pour une française impatiente comme moi. Je crois avoir déjà heurté la sensibilité de certains danois en traversant sous leur nez et sous un bonhomme rouge. Promis, je vais essayer d’être plus respectueuse de leurs règles au cas où cela soit rédhibitoire lors d’un test pour une future demande de séjour permanent. Et ce qui est « fun », c’est qu’à Aarhus, ce sont des vikings sur les feux de circulation ! Un viking rouge et un viking vert !
  • Il y a des drapeaux danois partout. Dans les magasins, sur les pelouses, sur les gâteaux, sur les décorations de Noël, sur les sachets d’épinards… Mais ce n’est pas dans le sens nationaliste/politique comme on peut le voir aux États-Unis. C’est juste un plaisir, un amour du pays. Si vous vous voyez plein de petits drapeaux danois plantés dans le sol, c’est qu’il y a une fête pas loin, et qu’il faut suivre les drapeaux pour trouver la bonne maison. Aussi, chaque fois qu’un membre de la famille royale danoise fête son anniversaire, deux petits drapeaux danois sont collés à l’avant de chaque bus de Copenhague.

  • Je n’ai pas encore vérifié l’intérieur des poussettes et des landaus qui traînent dehors, mais les danois laissent leurs bébés dormir à l’extérieur, devant les magasins ou les cafés, peu importe la météo. Il les laisse à l’air libre, emmitouflés et ensommeillés, c’est apparemment bon pour développer le système immunitaire.

  • La monnaie. Ce sont les couronnes danoises. En gros 7,5 couronnes est égale à 1 euros. Tu as l’option 1 : celle de réviser la table de multiplication de 7 ou avoir toujours une application convertisseur. Surtout, faites-le avant de payer 400 DKK chez le coiffeur pour une simple coupe de cheveux. Tu es ensuite bien déçue d’avoir payé 54 euros pour faire un simple dégradé et couper des pointes abîmées, sans même avoir eu un shampoing !

  • Les entreprises, les administrations, les magasins ont des horaires « réduits ». Il n’est pas possible de prendre rendez-vous chez le médecin après 16h, la mairie ferme à 13h le vendredi (15h les autres jours) et si tu vas chez un opérateur mobile un samedi à 16h, la porte est close. Ta journée de travail est en général de 8h30 à 16h30, mais il est commun de regarder ses e-mails chez soi. Ma conseillère Pôle Emploi m’envoie des e-mails à 20h. Chose qui n’arrivera jamais en France.

  • Il y a cette jolie tradition d’offrir un bouquet de fleurs à un employé lors de son premier jour dans l’entreprise. Je l’ai su en écoutant le podcast « How to live in Denmark » de Kay Xander Mellish. Je devrai d’ailleurs être plus assidue et en écouter d’autres pour une compréhension plus rapide de mes nouveaux compatriotes . C’est grâce à cette tradition que j’ai eu un bouquet le 22 septembre. Mon mari a voulu me faire croire que c’était lui qui était allé chez le fleuriste, mais je n’ai pas été dupe. En tout cas, « j’ai » eu un joli bouquet automnal avec des petits tournesols et de l’eucalyptus. Comme nous n’avions pas (et n’avons toujours pas de vase), il a tenu une bonne semaine dans un bol rempli d’eau. Il faut toujours apprendre à faire avec ce que l’on a.

  • Les machines à laver dans les sous-sols, à partager entre les locataires de l’immeuble. Sauf que je n’ai pas encore rencontré Sheldon Cooper de Big Bang Theory. Ça fonctionne soit avec une carte, soit avec des pièces de 5 DKK. Par contre attention. Tu dois descendre chercher ton linge avant la fin du programme, car l’électricité se coupe une fois le temps écoulé et la porte se verrouille ! Si comme moi tu as complètement oublié la machine, et que tu descends en pyjama et en claquettes taille 42 trop tard, tu dois remettre une pièce de 5 DKK pour rouvrir la porte. Et moi je n’aime pas perdre 5 DKK. Donc maintenant je mets une alarme sur mon téléphone.

  • Au début, tu peux penser que les prises électriques ne fonctionnent pas ou que ton sèche-cheveux a grillé. Ce qui, en fait, n’est ni l’un ni l’autre. La vérité c’est qu’il y a des interrupteurs pour chaque prise de courant, comme pour la lumière. Au lieu de s’amuser à « Jour, nuit, jour, nuit… », tu peux t’amuser à « internet, plus d’internet, internet, plus d’internet … », surtout quand la prise de ton décodeur est juste à côté du bouton pour éteindre la lumière de ta chambre. Alors tu commences à ronchonner contre TELENOR (l’homologue danois d’ORANGE), mais la fautive c’est toi qui a appuyé au mauvais endroit.

  • Les salles de bain. Elles sont minuscules. Du moins dans les appartements en ville. Nous l’avions déjà remarqué lors d’un précédent voyage à Copenhague. Tu peux prendre ta douche et aller aux toilettes en même temps. Enfin je crois, je n’ai pas essayé…

  • Et dernièrement, le Hygge. Je pensais que c’était une mode surutilisée par le marketing en France, mais ça existe vraiment. Sauf que ce n’est pas que boire un thé et manger une brioche à la cannelle avec un plaid tout doux. Le vrai hygge c’est un plaisir sans ambition, être avec sa famille et ses amis, laisser tomber ses défenses, être soi-même et prendre le temps. Ce qui est précieux de nos jours, de savoir prendre le temps. Il n’y a pas de traduction du Hygge. C’est un sentiment, un état d’esprit, plutôt qu’un événement.

Il y a aussi La loi de Jante, le fait de ne pas se vanter, dont je parle dans l’article sur Helge, ici.

Voilà, je suis certaine qu’il y a d’autres curiosités que je n’ai pas encore rencontrées, mais ça ne saurait tarder ! Et j’ai hâte !

Vikings à Aarhus
Vikings à Aarhus
Danish Flag
Danish Flag
Danish babies
Danish babies
danish krone
danish krone
Butik Horsens
Butik Horsens
Flowers in Denmark
Flowers in Denmark
Washing Machines Denmark
Washing Machines Denmark



Journal # 3 – 10 Danish curiosities

Of course, Denmark is an European country. Still, there are some « quirks », or, more nicely, differences that we cannot escape. Here are 10 of them, although I imagine the list will grow over time.

• For example, waiting at pedestrian crossings which seems to be endless for a French woman. At least for an impatient Frenchwoman like me. I think I have already struck the sensitivity of certain Danes by crossing under their noses and under a red light. I promise, I will try to be more respectful of their rules in case it becomes crippling during a test for a future application for permanent residence. And what is « fun » is that in Aarhus, there are Vikings on the traffic lights! A red viking and a green viking!

• There are Danish flags everywhere. In stores, on lawns, on cakes, on Christmas decorations, on spinach bags … But it’s not in the nationalist / political sense as you can see in the United States. It’s just a pleasure, a love of the country. If you see a lot of of little Danish flags stuck in the ground, there’s a party nearby, and you have to follow the flags to find the right house. Also, every time a member of the Danish royal family celebrates their birthday, two small Danish flags are stuck on the front of every bus in Copenhagen.

• I haven’t yet checked the inside of strollers and prams lying around outside, but Danes do let their babies sleep outside, in front of shops or cafes, no matter the weather. It leaves them out in the open, bundled up and sleepy, apparently good for building the immune system.

• Currency. These are the Danish crowns. Roughly 7.5 crowns is equal to 1 euro. You have option 1: to revise the multiplication table by 7 or still have a converter application. Most importantly, do this before paying DKK 400 to the hairdresser for a simple haircut. You are then very disappointed to have paid 54 euros to make a simple gradient and cut damaged ends, without even having had a shampoo!

• Companies, administrations and shops have « reduced » hours. It is not possible to make an appointment with the doctor after 4 p.m., the town hall closes at 1 p.m. on Friday (3 p.m. on other days) and if you go to a mobile operator on a Saturday at 4 p.m., the door is closed. Your workday is usually 8:30 a.m. to 4:30 p.m., but it’s common to check your emails at home. My job center advisor sends me emails at 8 p.m. Something that will never happen in France.

• There is this lovely tradition of giving a bouquet of flowers to an employee on their first day in the business. I found out while listening to Kay Xander Mellish’s « How to live in Denmark » podcast. I will have to be more diligent and listen to others for a faster understanding of my new compatriots. It was thanks to this tradition that I had a bouquet on September 22. My husband wanted me to believe that he was the one who went to the florist, but I was not fooled. Anyway, « I » had a lovely fall bouquet with little sunflowers and eucalyptus. Since we didn’t have (and still don’t have), it lasted a good week in a bowl of water. You always have to learn to do with what you have, right ?


• Washing machines in the basements, to be shared between the tenants of the building. Except I haven’t met Big Bang Theory’s Sheldon Cooper yet. It works either with a card or with 5 DKK coins. However, be careful. You must go downstairs to get your laundry before the end of the program, because the electricity cuts off once the time has elapsed and the door will lock! If like me you have completely forgotten the machine, and you come down in your pajamas and size 42 slippers too late, you have to hand in a 5 DKK coin to reopen the door. And I don’t like to lose 5 DKK. So now I put an alarm on my phone.


• At first, you may think that the electrical outlets are not working or that your hair dryer has burned out. Which, in fact, is neither. The truth is, there are switches for every outlet, just like the light. Instead of having fun at « Day, night, day, night … », you can have fun at « internet, no more internet, internet, no more internet … », especially when the plug of your decoder is right next to the button to turn off the light in your room. So you start to grumble against TELENOR (the Danish counterpart of ORANGE), but you are the one to blame in the wrong place.

• The bathrooms. They are tiny. At least in the apartments in town. We had already noticed this on a previous trip to Copenhagen. You can shower and go to the bathroom at the same time. Well, I haven’t tried …

• And lastly, the Hygge. I thought it was an overused fad by marketing in France, but it really does exist. Except it’s not just drinking tea and eating cinnamon bun with a soft blanket. True hygge is fun without ambition, being with family and friends, letting go of your defenses, being yourself and taking the time. What is precious these days, knowing how to take the time. There is no translation of the Hygge. It is a feeling, a state of mind, rather than an event.


There is also The Law of Jante, not bragging, which I talk about in the article on Helge, here.


There you go, I’m sure there are other things that I haven’t encountered yet, but it won’t be long until I do ! And I can’t wait!

Articles recommandés

1 commentaire

  1. Ah merci pour cette confirmation de laisser les bébés faire lâ sieste dehors !! Je pensais que c’était anglais j’ai demandé à un ami anglais qui m’a regardé 🙄… et j’avais lu que faire faire là sieste à un nourrisson à l’extérieur était bon’ Pour l’immunité… tu me confirmes donc que cette croyance est fondée! Thanks Leslie !! 🤗

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow Me!