Aarhus, 10 découvertes

ARoS

Fondée par les Vikings, Aarhus (prononcez « Or-hoose »), fut le plus grand port du royaume jusqu’à devenir le cœur financier, universitaire et culturel de la région du Jutland. Elle a été élue capitale européenne de la culture en 2017, et ça se ressent encore aujourd’hui. C’est un coup de cœur pour cette ville humaine et multiple, malheureusement trop méconnue. Je vous emmène dans la deuxième ville du Danemark après Copenhague, vivre son esprit bohème autour du quartier latin, visiter ses nombreux musées, manger des Smørrebrød, découvrir des artistes et longer les anciens docks réhabilités en résidence ou en médiathèque.

  1. Panorama en hauteur : Le Rooftop de Salling

Salling, situé en plein milieu de la rue commerçante « Strøget », ressemble au Bon Marché de Paris avec un super toit terrasse qui offre une vue imprenable sur Aarhus. On y voit les toits colorés, la Cathédrale, l’arc-en-ciel du musée des Beaux-Arts, l’université et le port. J’étais vraiment surprise tant le panorama est magnifique, alors n’oubliez pas de monter les escaliers jusqu’au toit pour en profiter, c’est le point de départ parfait. Un bar vous attend en haut.

Salling Rooftop
Salling Rooftop

2. Shopping, entre grandes enseignes et boutiques indépendantes

Vous avez aussi le droit du faire du shopping chez Salling, où vous trouverez des objets au design scandinave mais aussi, pour les français, un super fromager à l’étage -1. La rue « Strøget » est dédiée aux marques danoises bien connues comme Vero Moda, Jack & Jones, Søstrene Grene, Hay ou encore Normal. Mais Aarhus c’est aussi de charmantes boutiques indépendantes comme Balsalen, oasis caché derrière un porche de la rue Frederiksgade. On débouche sur une petite cour avant d’entrer dans ce magasin de décoration d’intérieure : des lustres, des bougeoirs, des cadres aux affiches colorées, des pots de fleurs en terre cuite, des bijoux, des livres… sélectionnés avec goût entre style danois et touches asiatiques. Une très belle boutique. Et je ne dis pas ça parce que c’est celle de la fille d’Elna, mais parce que c’est une joie pour les yeux. Ce sont des objets qu’on trouve rarement ailleurs et en plus on est accueillis par Carla, une chienne très câline. Pour vous donner envie, visitez leur Instagram.

Balsalen, Aarhus
Balsalen

3. Le Quartier Latin

C’est le plus ancien quartier d’Aarhus. Il s’est développé à la fin du 14ème siècle après la démolition des anciennes fortifications vikings. L’ambiance du quartier est unique, avec ses rues pavées, ses petites boutiques chics, ses cafés et restaurants, comme GRØD qui sert de délicieux porridges et des Chaï Latte parfaits, ou la brasserie française LATIN, si vous avez une soudaine envie de crème brûlée. On dit aussi que LA CABRA sert le meilleur café de la ville. C’est vraiment agréable de s’y promener et de passer par la très chouette place Pustervig Torv.

Le Quartier Latin, Aarhus
Le Quartier Latin

4. La Cathédrale d’Aarhus

A côté du quartier latin, se trouve la Cathédrale. Elle est magnifique. A l’intérieur, ses murs blancs illuminent l’espace et un bateau est suspendu au plafond, ce qui est commun au Danemark. D’abord construite dans un style roman, elle a été agrandie au moment de l’ère gothique, passant de la religion catholique à la religion luthérienne. Surtout, demandez une visite aux bénévoles qui sont à l’accueil. Et ils vous ouvriront la porte des escaliers qui mènent aux cloches. Oui, vous allez sentir vos cuisses chauffer, mais la vue y est inégalable.  

La Cathédrale d'Aarhus
La Cathédrale d’Aarhus

5. Le musée des femmes, Kvindemuseet

Situé derrière la cathédrale, ce musée est unique en son genre. Il retrace les conditions de vie et de travail des femmes au Danemark, la conquête de leurs droits et l’égalité hommes femmes. Les sujets de l’éducation, la sexualité, le corps et le genre sont mis en valeur. Rappelons que la Première ministre à la tête du Danemark est une femme et que les danoises ont eu le droit de vote bien avant les françaises. On a donc beaucoup à apprendre !

6. La rue Møllestien, très photographiée

En chemin jusqu’au musée ARoS, passez par la rue Møllestien, célèbre pour ses petites maisons du 18ème siècle, colorées et fleuries de roses trémières. Elles sont construites sur le même modèle : deux fenêtres, une porte en façade, un seul étage et un intérieur tout en longueur avec au fond, un jardinet. Si aucune maison n’est ouverte, vous pouvez toujours vous rendre au numéro 53 et visiter l’atelier de la céramiste Lissa Ladefoged.

7. ARoS, le musée des Beaux-Arts

Impossible de ne pas voir le musée, même de loin, avec son cercle multicolore sur le toit. Cette grande passerelle en verre circulaire formée dans un spectre de couleurs est une œuvre d’art vraiment spectaculaire. Elle a été réalisée par l’artiste danois et islandais Olafur Eliasson.

J’étais toute excitée en montant les escaliers jusqu’au dernier étage. J’ai eu l’impression de marcher sur un arc-en-ciel, en découvrant la ville d’Aarhus dans les tons de bleu, vert, orange, rose… La vidéo ici est un bon aperçu de cette expérience que je n’oublierai pas. 

La visite du musée ne s’arrête pas là. Ou plutôt elle se termine là. Les étages précédents présentent des collections d’art impressionnantes et c’était hallucinant de passer d’une exposition à une autre. J’ai adoré l’installation scénographique « COLONY SOUND » du duo d’artistes américains Jonah Freeman et Justin Lowe qui nous plonge dans un monde parallèle. Aussi, dès le hall d’entrée vous avez l’immense « Valkyrie du Nord » de Joana Vasconcelos, fabriqué spécifiquement pour l’architecture d’ARoS. Dans la mythologie nordique, les Valkyries étaient un groupe de femmes de grande puissance, associées à la guerre et à la mort. C’est une belle représentation de la beauté et de la force féminines. Vous pouvez vous rendre au musée sans acheter un billet, simplement pour flâner dans la boutique ou manger dans la brasserie, l’ARoS Café & Orangery.

Je comprends pourquoi le musée est l’un des lieux emblématiques de la ville. J’ai adoré l’ambiance, sans être une experte de l’art. Et, bon à savoir, le musée fait référence à La Divine Comédie de Dante. Les neuf étages s’enroulent autour de l’escalier comme les neuf cercles de l’enfer, dont la porte serait l’arc-en-ciel…

ARoS
ARoS

8. Le génial musée à ciel ouvert, Den Gamle By

Den Gamle By, « La Vieille Ville », est un musée en plein air situé à Aarhus. L’idée est la reconstitution de la vie au Danemark, du 17ème siècle à 1974. Au début, je pensais n’y voir que des calèches et des acteurs habillés comme Charles Ingalls, mais j’avais tort. Outre le petit bourg danois datant d’avant 1900, il y a un musée retraçant 1200 ans d’histoire avec une scénographie impressionnante, un musée consacré aux affiches, une collection de bijoux et, mon coup de cœur, un quartier aux allures des années 70 où on rentre dans les appartements décorés comme à l’époque. J’ai écrit un article plus détaillé ici, lors de l’édition spéciale de Noël.

Den Gamle By
Den Gamle By

9. Le Jardin Botanique

Juste à côté du musée de la Vieille Ville, on peut se promener dans le parc et visiter les serres tropicales gratuitement. Il y a des plantes du monde entier, plus de 5000 espèces végétales et un salon de thé plutôt sympa pour faire une pause.

10. Godsbanen

Godsbanen est un centre de production culturelle à Aarhus. C’est ici qu’il faut aller pour comprendre la vie créative d’Aarhus. Il y a des ateliers ouverts, des studios, des salles de projet, des scènes de théâtre, des auditoriums avec un programme de conférences, des salles de danse et bien plus encore. J’ai beaucoup aimé la boutique et le menu du restaurant, Spiselauget, est super appétissant ! Ce sera ma prochaine expérience culinaire quand je retournerai à Aarhus. Et ce sera un plaisir de revoir Godsbanen qui vibre de culture.

Godsbanen
Godsbanen

Bonus : Dokk1

Impossible de passer à côté de ce gigantesque bâtiment qui domine les docks avec ses grands panneaux de verre. On y rentre par curiosité pour voir à quoi ressemble la médiathèque mais c’est aussi là qu’est l’office du tourisme si vous voulez plus de documentation sur la ville.

Dokk1
Dokk1

Voilà, la liste de mes 10 découvertes touristiques d’Aarhus est terminée. Pour l’instant. Ce sont les incontournables pour commencer à connaître cette ville. Dans mon prochain article sur Aarhus, je développerai son aspect ville portuaire avec ses nombreuses pièces d’architectures (The Salling Tower, The Infinite bridge, L’Isbjerget…). Et j’ai hâte de découvrir les altentours de la ville, notamment le Palais Marselisborg, le musée Moesgard et le parc d’attraction Tivoli Friheden.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *